Gestion des mauvaises herbes pour réduire les risques liés aux pesticides

Culture intercalaire et cultures couvre-sol

La culture intercalaire et les cultures couvre-sol sont des pratiques qui augmentent la diversité du système cultural et améliorent l’utilisation de ressources comme la lumière, la chaleur et l’eau. Ces pratiques peuvent également contribuer à éliminer les mauvaises herbes et multiplier les chances de pouvoir réduire l’application d’herbicides dans le système cultural. À défaut de quoi, dans les systèmes biologiques ou autres sans herbicides, la culture intercalaire et les cultures couvre-sol peuvent atténuer les risques de pertes de rendement et assurer la stabilité du système.

Contexte

La culture intercalaire consiste à cultiver plus d’une espèce dans le même champ en même temps.

Les cultures peuvent être semées en même temps (cultures mixtes) ou peuvent être semées à différents moments (culture intercalaire relais). La culture intercalaire en bandes est un système cultural en vertu duquel différentes espèces sont cultivées en larges bandes (généralement de la largeur d’un semoir) dans le même champ.

On peut aborder la culture intercalaire sous deux angles :

La culture intercalaire offre un certain nombre d’avantages à un système de culture, notamment la stabilité, le surrendement (voir encadré) et le recours réduit aux produits chimiques (engrais et pesticides).

Pour en savoir davantage sur la culture intercalaire, visiter les sites Agronomic Benefits of Intercropping Annual Crops in Manitoba (http://www.umanitoba.ca/outreach/naturalagriculture/articles/intercrop.html) et Intercropping Principles and Production Practices (ATTRA) ( http://www.attra.org/attra-pub/intercrop.html).

Les recherches et l’expérience du monde entier démontrent que les cultures intercalaires et les cultures couvre-sol éliminent mieux les mauvaises herbes que les systèmes de monoculture (Liebman et Dyck, 1993). Cela est surtout vrai pour les cultures couvre-sol ou les cultures d’étouffement comme les légumineuses fourragères cultivées en alternance avec une culture principale comme une céréale. La culture intercalaire des céréales peut également être utile pour l’élimination des mauvaises herbes, surtout lorsque la culture souhaitée est peu concurrentielle.

Bibliographie

Liebman, M. et E. Dyck. 1993. Crop rotation and intercropping strategies for weed management. Ecological App. 3: 92-122.

Haut de page